Dans le MORBIHAN du 12 au 15 juillet 2013 a eu lieu le deuxième stage international avec CHEN YING JUN ,maitre chinois de taiji quan ( tai chi chuan ) ,20 ème génération de la famille Chen . Le stage a réuni 45 participants de Bretagne et d’ailleurs , pratiquants de tous styles de tai chi, accueillis pour l’occasion par la mairie de Séné avec l’association TAOCHINAGOT et la mairie d’HENNEBONT avec l’association DOEKI .Le stage était organisé par la WORLD CHEN TAIJI ASSOCIATION FRANCE BRETAGNE représentée par Christine Ripart pour la France .La WCTA a été crée par CHEN XIAO WANG , grand maitre , pour développer le taiji chen dans le monde .

Pour plus d’information…. pour décider de nous rejoindre l’année prochaine  …..

Chen Ying Jun est âgé de 37 ans, il est le fils cadet du grand maître Chen Xiao Wang 19 ème génération  et  héritier du style de la famille Chen de Chen Jia Gou, Henan, Chine. Il vit actuellement en Australie où il s’entraine dans la pure tradition de sa famille afin de développer la force externe et et la puissance interne du tai chi et conserver la tradition ancestrale.
Autrefois la famille Chen a combattu pour le gouvernement. Ses ancêtres étaient aussi des escorteurs renommés. Les riches familles chinoises recouraient aux artistes martiaux pour les protéger durant leurs voyages. L’un deux CHEN WANGTING (1600-1680),s’est retiré après avoir chassé les brigands des provinces du HENAN ET DU CHANDONG et avoir ainsi permis que leurs habitants puissent continuer à y vivre en sécurité . Glorieux combattant  mais aussi lettré, il s’est retiré et consacré dans ses dernières années à créer le Taiji Quan  à partir des techniques martiales héritées des générations précédentes auxquelles il a combiné la philosophie du Yin Yang , l’acupuncture chinoise et la théorie du QiQong  .

Dans son enseignement Chen Ying Jun relève particulièrement  que c’est cette combinaison qui en fait une discipline aussi riche. Elle procure les effets des arts martiaux internes et ceux des arts martiaux externes .

Afin de  développer la force externe un travail intense vise essentiellement à renforcer les jambes. L’énergie interne est cultivée par la pratique de la méditation debout et l’exercice des techniques spiralées de l’enroulement du fil de soie.

Une pratique longue et régulière  permet d’exprimer  la force explosive nommée Fa Jing  et de développer des aptitudes à devenir des combattants pour ceux qui choisiront cette voie. Pour la grande majorité des pratiquants ,ce travail apporte force et santé ,et développe des capacités à se défendre .

Aujourd’hui l’apprentissage du taiji se développe à partir de l’enchainement long du Lao Jia  ,crée par CHEN XANG XING( 1771-1853 ), resté inchangé dans sa transmission , et la forme en 19 mouvements crée par CHEN XIAO WANG pour que  les  pratiquants qui n’ont pas le temps où pas la possibilité de mémoriser le Lao Jia  apprennent un enchainement complet par la variété de ses postures .

CHEN XIAO WANG a aussi créé les exercices de l’enroulement du fil de soie (Chan Si Gong ) qui permettent de comprendre le mouvement spiralé du taiji Chen et à partir de principes qui le guident d’apprendre toutes les postures du tai chi .

Transmettre aujourd’hui inchangés les enchainements c’est permettre que les pratiquants accèdent aux effets physiques et psychiques du taiji aux travers des postures que les anciens ont pensé pour les développer .Aujourd’hui les maitres nous  livrent leurs  pratiques en nous enseignant leurs méthodes pour qu’elles aient une efficience . Comme dit CHEN YING JUN :” le tai chi c’est bon mais il faut aller le chercher…” apprendre les principes , pratiquer régulièrement .

Chen Ying Jun , à l’instar de son père Chen Xiao Wang qui se déplace depuis quinze ans dans 40 pays où il réuni une centaine de disciples chargés d’organiser sa venue et de poursuivre son enseignement auprès de leurs élèves , a pris la décision  de voyager pour enseigner le taiji de sa famille avec une méthode d’enseignement basée sur de longues recherches et une longue pratique . Et c’est cet aspect qui nous intéresse particulièrement .Cette méthode  nous est rendue claire par Chen Ying Jun qui s’exprime très aisément en anglais, et nous ouvre la voie profonde de cet art

Si une pratique régulière du taiji  permet à tous les pratiquants de conserver une bonne santé et prévenir les maladies  ,ainsi que de développer des habiletés martiales, cette pratique ne peut se faire que sous la direction des maitres et professeurs .

En effet c’est la correction directe  des postures qui permet que le  taiji quan apporte les bénéfices recherchés. Par le relâchement on obtient que l’énergie puisse circuler librement et prévenir douleurs et stress selon la conception de la médecine traditionnelle.. Ce relâchement n’est possible que par une bonne posture . Ces postures sont subtiles et la simple copie ne permet pas d’en saisir l’essence , c’est pourquoi il n’est pas possible d’étudier seul ou à partir de vidéos ..Chen Ying Jun , sous l’enseignement de son père depuis son jeune âge et par un entrainement intensif a développé une grande capacité à apporter ces corrections .

Avec lui l’avenir du taiji sera brillant .

Il a accepté de venir en France sur l’invitation de Christine Ripart disciple de son père, installée en Bretagne  .

Une importante mobilisation de ses élèves du Morbihan , dans les quatre clubs où elle enseigne  a permis de renouveler cette année sa venue  et de prévoir une troisième session en 2014.

Le séminaire est ouvert à tous les pratiquants de taiji , de Bretagne ,de France ou d’ailleurs . Cette année 45 participants ont travaillé la méditation en posture debout( le Zhan Zhuang) , les exercices de l’enroulement du fil de soie , la forme à l’épée , ainsi que l’enchainement du sabre Chen  dans un programme dense de quatre jours. Une séquence de TUISHOU ,a terminé ce séminaire . Le Tuishou , exercices des mains collantes  est aujourd’hui ce qui permet de s’opposer à un adversaire .

Ce stage régulier permet à tous ses participants de recueillir les  corrections du maitre avant de  poursuivre tout au long de l’année leur apprentissage avec leur professeurs .

Chen Ying jun  nous apporte une aide exceptionnelle. Le taiji quan dans notre pays ne peut que se développer, parce qu’il est  d’un grand intérêt pour la préservation de la santé psychologique et physique et qu’il est un art martial complet à enseigner aux jeunes générations .

En Chine  on assiste également à un regain de l’intérêt pour cette discipline . Chen Xiao Wang a cette année été mis à l’honneur par la chaine de télé CCTV . Beaucoup d’extraits de l’extraordinaire puissance du grand maitre ont été publiés sur youtube . Par ailleurs le réalisateur Ang Li , auteur du film de  Tigres et  Dragons est en discussion avec Chen Xiao Wang pour réaliser un documentaire sur l’illustre famille.

Les maitres seront beaucoup sollicités dans leur propres pays dans les temps qui viennent .

Chen Xiao Wang a autorisé que je rejoigne la World Chen Taiji Association dont il est président pour promouvoir son enseignement  en France. Chen Ying Jun a accepté mon invitation de venir livrer son enseignement en Bretagne.  Il reçoit de nombreuses invitations dans de nombreux pays . Notre investissement à tous , nous le souhaitons, permettra qu’il forme étudiants , professeurs et espérons s i le talent et l’engagement croise leur route, de former des champions.

L’enseignement est ouvert aux pratiquants de tous âges , le programme est le même pour tous quelque soit le niveau de pratique. Chacun en fonction de son âge et ses capacités physique peut travailler selon son souhait , dans les positions basses ou très hautes .

J’invite les personnes intéressée par notre pratique a rejoindre les cours dispensés dans le MORBIHAN par l’association TAOCHINAGOT à Séné , ROUGE CEDRE à Vannes , Karaté club Muzillacais à MUZILLAC , l’école de la santé à LORIENT . D’autres sections peuvent être développés sur demande.

Le taiji quan est aussi un sport , nos clubs ont rejoint les Disciplines Associées de la Fédération de Karaté  – ARTS MARTIAUX DE CHINE pour le développer  , vous pouvez nous y rejoindre .

La prochaine Coupe Régionale des Arts Martiaux de Chine aura lieu le 6 avril 2014 à Séné près de Vannes pour sa troisième édition .

Nos groupes peuvent également envisager des démonstrations dans le cadre d’événements .

Par exemple le 15 septembre 2013 , le taiji et son histoire auront leur place dans les journées du patrimoine avec l’office culturel de la mairie de Séné ..

Le tai chi peut également être proposé dans le cadre de séminaires ou séquences régulières dans la cadre de plans de santé  dans les entreprises et de programmes de réhabilitation .

Vous pouvez me joindre au 06 14 58 40 99 ( horaire des repas ) ou rougecedretaijiquan@gmail.com . Je répondrai à vos questions.

 

Le compte rendu en anglais  :seminaire-juillet-2013-anglais