Tarifs :logo-rouge-cedre-blanc

Fiche d’inscription :

Licences, formations grades, arbitrage :

consultez régulièrement le site de la fédération :  http://www.ffkarate.fr

Pour votre étude, la liste des enchaînements :

 

Présentation du LIAN GONG

Le LIAN GONG a été crée par un médecin orthopédiste, Dr Zhuang Yuan Ming né en 1919 à Shangai spécialiste en massage TUI NA, et pratiquant d’arts martiaux (le TUI NA signifie littéralement : POUSSER ET SAISIR.)

Il s’agit de techniques de massage, qui alliées à l’acupuncture et à la phytothérapie sont des applications cliniques de la médecine traditionnelle chinoise .

Le Dr Zhuang a élaboré des exercices qui sont une synthèse des connaissances acquises à travers de sa pratique clinique, son enseignement et ses recherches sur le massage Tui Na et les méthodes de respiration, qu’il a enrichis de l’essence des mouvements des arts martiaux traditionnels . Ses recherches ont été primées.

Le LIAN GONG est enseigné depuis 1974. Son fils  Zhuang Jian Shen poursuit l’enseignement et la recherche .

Le pratiquant est partie prenante de l’amélioration de son état

Les principes du Lian Gong

  • Pratiquer avec enthousiasme et optimisme

Une personne malade se sent abattue, si cet état d’esprit perdure, il s’installe un cercle vicieux qui peut entrainer contribuer à ce que la douleur devienne chronique .

  •  Des mouvements corrects

Les mouvements ont été crées en prenant en compte les causes et caractéristiques des douleurs. Leur exécution correcte influe directement sur le traitement et la prévention de la maladie.

  •  Obtenir la perception sensoriel du Qi

La sensation de bien-être, de chaleur, d’expansion pendant l’exercice indique la présence du Qi, la correction et l’amplitude des mouvements est indispensable pour qu’advienne la perception du Qi. Le renforcement de la constitution physique est directement liée à l’obtention du Qi.

  •  Persistance et régularité dans l’entrainement

Les bonnes habitudes dans l’entrainement influent sur le système nerveux central.

Etablir une discipline et un ordre dans la vie améliore le fonctionnement du corps et du métabolisme. Si  il n’y a pas de régularité dans la pratique l’effet thérapeutique est très faible

  • Respecter ses limites et se perfectionner graduellement

Le dosage de la pratique doit être en relation avec la condition physique, les symptômes et le temps de pratique .

La fatigue  est préjudiciable au Qi , La thérapie et le maintien de la santé sont une combinaison d’efforts et de repos .

  •  Coordonner la respiration

 Au début la respiration doit fluir naturellement.

 Toute activité de la nature possède un rythme. Le mouvement sans rythme amène facilement la fatigue et ne peut pas se prolonger longtemps.